En direct

Egypte: le président islamiste s'attelle à former un gouvernement

L’islamiste Mohamed Morsi, premier  président démocratiquement élu en Egypte depuis la chute de Hosni Moubarak, a  commencé lundi à s’atteler à la formation d’un gouvernement en attendant la  remise du pouvoir exécutif d’ici la fin de la semaine par l’armée qui dirige le  pays.    M. Morsi a obtenu 51,73% des voix contre 48,27% à son rival Ahmad Chafiq,  ancien Premier ministre de M. Moubarak, chassé sous la pression d’une révolte  populaire en février 2011, selon les résultats officiels proclamés dimanche.    Issu de la puissante confrérie des Frères musulmans, longtemps interdite,  M. Morsi est le premier islamiste à accéder à la magistrature suprême en Egypte  et sera le premier président à ne pas sortir des rangs de l’armée.    M. Morsi s’estrendu au palais présidentiel et a entamé des consultations  pour former le nouveau gouvernement, sans attendre la cérémonie d’investiture,  a indiqué une de ses porte-parole, Nermine Mohammed Hassan. "Il a déjà commencé  à examiner une liste de noms. Il annoncera le nouveau gouvernement  prochainement".    "Le président élu Mohamed Morsi commence à former son équipe  présidentielle", a également rapporté lundi l’agence officielle Mena.    Selon une source militaire, la passation de pouvoir entre le Conseil  suprême des forces armées (CSFA) et M. Morsi, devait se tenir comme prévu d’ici  la fin juin, sans plus de précisions.    Dans ce contexte, Morsi a rencontré le chef du CFSA, le maréchal Hussein  Tantaoui et rendu hommage aux forces armées pour avoir assuré le bon  déroulement de la présidentielle, a rapporté Mena.    Le gouvernement de Kamal al-Ganzouri, investi en novembre, a présenté sa  démission et va expédier les affaires courantes.
 
 
 
 

Algerie – ennaharonline  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!