En direct

Egypte: Quinze morts dans un attentat à la voiture piégée visant la police

Quinze personnes ont trouvé la mort et une centaine d’autres blessées dans l’explosion d’une voiture mardi devant un bâtiment de la police à Mansoura, chef-lieu de la province de Daqahleya au nord du Caire, a indiqué un nouveau bilan des services de sécurité.

Le ministère de l’Intérieur a précisé dans un premier temps que 12 policiers figuraient parmi les morts et, selon des sources médicales, un civil a également péri dans l’attaque. Un responsable de sécurité a ensuite annoncé que deux policiers avaient été retrouvés morts dans les décombres.

Plus d’une centaine de personnes ont été blessées.

Les enquêteurs soupçonnent un kamikaze d’avoir conduit cette attaque en forçant des barrières autour du QG de la police de Mansoura, dans le delta du Nil, à l’aide d’une voiture remplie de puissants explosifs, selon le ministère.

Un immeuble s’est écroulé, des façades ont été soufflées et un blindé de la police a été écrasé par l’explosion qui s’est produite dans la nuit, à une centaine de kilomètres au nord du Caire.

Le Premier ministre Hazem Beblawi a condamné le "pire type de terrorisme".

Depuis Mansoura, le ministre de l’Intérieur Mohamed Ibrahim a dénoncé "une tentative de terroriser les Egyptiens à cause du référendum". Mais, a-t-il promis, "il y a un plan pour sécuriser (le scrutin) et cela n’aura aucun impact sur le référendum" prévu les 14 et 15 janvier. Ce vote doit être la première étape de la transition qui doit se terminer avec la tenue d’élections législatives et présidentielle mi-2014.

La présidence a déclaré trois jours de deuil assurant dans un communiqué que les forces de sécurité allaient "venger les martyrs" et qu’elle faisait de la lutte contre le terrorisme sa "première priorité".

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!