Monde

Egypte: trois miliciens enlevés lors d'une attaque de l'EI

 Des hommes armés ont enlevé jeudi trois membres d’une milice tribale progouvernementale dans le Sinaï égyptien lors d’une attaque revendiquée par la branche locale du groupe jihadiste Etat islamique (EI).

 Selon des responsables de la sécurité, les trois miliciens ont été enlevés après une attaque dans la matinée contre un poste de contrôle routier installé par la milice qui combat les jihadistes à Cheikh Zouweid, dans le nord du Sinaï, péninsule frontalière avec Israël et le territoire palestinien de Gaza. Deux autres miliciens ont été blessés, ont ajouté à l’AFP ces responsables de la sécurité du Sinaï, sous couvert d’anonymat.

 L’armée égyptienne affronte dans cette région les jihadistes de la Province du Sinaï, la branche égyptienne de l’EI, qui y commettent quasi-quotidiennement attentats et attaques meurtriers visant policiers et militaires.
“Les soldats du califat ont mené une attaque contre les apostats à Cheikh Zouweid et tué un certain nombre d’entre eux”, a affirmé le groupe jihadiste sur son compte Twitter en revendiquant l’attaque.

 Les bilans livrés par les forces de sécurité ou les jihadistes ne peuvent pas être vérifiés de source indépendante, le Nord-Sinaï étant interdit aux journalistes. Dans la nuit de mercredi à jeudi, un civil et un policier ont été tués et six policiers blessés quand leur véhicule blindé a sauté sur une bombe dissimulée au bord d’une route à Al-Arich, le chef-lieu de la province du Nord-Sinaï, selon des responsables de la sécurité.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!