En direct

Egypte: une chrétienne jugée pour insulte à l'islam

     Une chrétienne enseignant dans une école  primaire égyptienne sera jugée à partir du 21 mai pour prosélytisme et insulte  à l’islam, a indiqué mardi une source judiciaire.    Le procès de Dimyana Obeid Abdel Nour débutera le 21 mai, a précisé cette  source. En attendant, cette membre de la communauté copte (chrétiens d’Egypte)  a été libérée contre une caution de 20.000 livres égyptiennes (2.900 dollars).    Selon la source judiciaire, une plainte signée par des collègues et des  parents d’élèves l’accuse d’insulte à l’islam et de prosélytisme.    D’après certains de ses élèves, cette enseignante de Louxor (sud) aurait  dit qu’elle "aime le père Chenouda", en référence au pape copte Chenouda III,  décédé en 2012, a indiqué Amnesty International.    Elle aurait aussi "touché son genou ou son estomac en parlant du prophète  Mahomet en classe", poursuit l’ONG dans un communiqué sans dire ce que cela  pouvait signifier.    "Ce n’est pas un crime que de parler d’une religion, que ce soit de la  sienne ou de celle de quelqu’un d’autre", a estimé Hassiba Hadj Sahraoui,  directrice adjointe de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord à Amnesty.    La loi égyptienne interdit les insultes envers les religions reconnues par  l’Etat.     En décembre dernier, un tribunal a condamné un chrétien à trois ans de  prison pour avoir posté en ligne des extraits d’un film anti-musulman.    Une cour du Caire juge actuellement un prédicateur islamiste pour insulte à  la religion après qu’il eut déchiré un exemplaire de la Bible lors d’une  manifestation.    Les Coptes, qui représentent de 6 à 10% des 84 millions d’Egyptiens, sont  la plus grande communauté chrétienne du Moyen-Orient.    Depuis la chute du régime de Hosni Moubarak en février 2011, des heurts  entre Coptes et musulmans ont tué une cinquantaine de chrétiens et plusieurs  musulmans.    L’arrivée de l’islamiste Mohamed Morsi à la tête de l’Egypte a aggravé le  sentiment d’insécurité et de marginalisation des Coptes. 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!