En direct

El Maqdissi se démarque des actes d’El Qaïda en Algérie

  • ‘Abou Mohamed Assim El Maqdissi’, père spirituel de l’organisation ‘El Qaïda’ et le chef spirituel des groupes islamistes dans le monde arabe a publié une lettre intitulée ‘Lavement de conscience’ de ce qui commis contre les musulmans comme crimes au nom de la religion, en Algérie de manière particulière.
  •  
  • Ce démarquage du mufti d’El Qaïda intervient après avoir été informé par ‘El Walid El Djazaïri’, un activiste des groupes armés algériens établis en Afghanistan depuis quelques années, de la situation dans laquelle se trouves les groupes islamistes armés en Algérie et notamment l’organisation ‘El Qaïda au Maghreb Islamique’ qui se base sur les fetwas qu’il avait produit pour commettre les opérations suicide contre les civils.
  •  
  • En Jordanie, il rencontra il y a quelques semaines ‘Aboul Walid El Djazaïri’, qui a bénéficié depuis quelques mois des dispositions de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, en sa qualité d’ancien membre du groupe islamiste armé (GIA), membre du groupe terroriste activant à l’extérieur de l’Algérie. Ce dernier a reçu de lui une lettre manuscrite destinée aux groupes islamistes armés en Algérie, dans laquelle il les invite à prendre la voix juste et à éviter l’interprétation de ses fetwas.
  •  
  • El Maqdissi dit dans sa lettre, datée de deux semaines, destinée aux éléments de l’organisation ‘El Qaïda au Maghreb Islamique’, dont Ennahar détient une copie, qu’il avait été informé de ce que font qui jouent avec le sang et l’honneur des musulmans afin d’atteindre leur objectifs et ce, en se basant sur ses écrits et ses fetwas qu’ils utilisent pour justifier leurs actes qui n’ont rien à avoir avec la religion.
  •  
  • El Maqdissi précise dans sa lettre qu’il était de son devoir, après que ses écrits soient devenus modifiés, d’intervenir en disant « Certains mal intentionnés qui se précipitent à effuser le sang des musulmans et atteignent à leur honneur, se basant sur nos écrits, nous obligent à nous en démarquer afin de laver notre conscience. Dieu merci, je n’ai écrit aucun mot autre que dans bon sens de la religion et la charia de Dieu. Je n’ai jamais écrit pour autoriser l’effusion du sang ou de porter atteinte à l’honneur des musulmans »
  •  
  • Selon les spécialistes de la question sécuritaire, cette mise au point d’El Maqdissi aux groupes islamistes de ce qui est connu par ‘Organisation El Qaïda au Maghreb Islamique’, après que cette dernière justifie ses massacres contre les innocents algériens par les fetwas de ce dernier, se basant sur certaines fetwas afin de réaliser les intérêts qui les arrangent.
  •  
  • El Maqdissi, dans sa lettre, ajoute qu’il se démarque du mal qui est commis dans certains pays musulmans, auquel il ne fallait pas se taire. « Je dénoncerai le mal quel que soit sont origine, même s’il vient du plus proche. Nous disons la vérité et ne craignons, en Dieu, personne et quelle que soient les conséquences ».
  •  
  • El Maqdissi cite l’exemple du Prophète Mohammed (QSSSL) lorsque Khaled s’était précipité à tuer un infidèle, avait dit « Dieu, je suis innocent de ce qu’a fait Khaled »
  •  
  • Selon les spécialistes du domaine sécuritaire, la lettre est destinée à l’organisation terroriste connue sous le nom ‘El Qaïda au Maghreb Islamique’, après que cette dernière ait autorisé l’effusion du sang des musulman, l’atteinte à leurs biens et à leurs honneurs, en se basant sur les fetwas d’El Maqdissi, profitant de son absence pour manipuler et modifier ses fetwas dans leurs contextes légaux.
  •  
  • Aboul Walid El Djazaïri, selon des sources proches du dossier, aurait transmit la lettre pour quelle soit distribuée aux éléments activant au sein de l’organisation El Qaïda au Maghreb Islamique afin de contribuer à l’arrêt des massacres contre les innocents algériens.
  • Ennahar/ Dalila B.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!