En direct

El Qaïda menace de tuer l’otage britannique et négocie avec Londres

  • Par ailleurs, l’organisation AQMI a déclaré dans un communiqué, dont Ennahar détient une copie, ce jeudi, que sa décision de prolonger ce délai avant l’exécution du touriste est venue suite à la demande du négociateur britannique afin de permettre la régularisation du dossier.
  • L’organisation ajoute que lorsque ses éléments mettront à exécution la menace la prochaine fois, la Grande Bretagne assumera toute la responsabilité de son injustice contre le cheikh Abou Qatada El Filastini, alias Mohamed Abou Omar (48 ans).
  • A noter que Abou Qatada se trouve actuellement en résidence surveillée en Grande Bretagne après que le ministère de l’intérieur britannique ait fait appel au jugement de la cour suprême en février dernier qui le met en liberté. Ce dernier avait fait alors appel suite à la décision de son extradition en Jordanie.
  • L’organisation ‘El Qaïda au Maghreb Islamique’ a demandé à la famille de l’otage d’exercer sa pression sur le gouvernement, ajoutant que le délai supplémentaire ne se répétera plus et que celle-ci est la dernière pour eux et pour le gouvernement avant l’exécution de la menace.
  • Ennahar

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!