Monde

El-Qods : 12 Palestiniens tués par l’armée israélienne depuis l’annonce de Trump

Au moins douze palestiniens ont été tués par l’armée d’occupation israélienne depuis l’annonce par le président américain Donald Trump de la reconnaissance d’El-Qods comme capitale d’Israël, a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé à Ghaza, Ashraf al-Qudra. 

« Le nombre de Palestiniens tués dans des affrontements avec l’armée israélienne a atteint 12 personnes depuis le jour où Trump a déclaré El-Qods occupée comme capitale d’Israël », a annoncé Al-Qedra.

Selon le ministère palestinien de la Santé, un Palestinien de Ghaza, Sharif al Abed Shalash âgé de 28 ans, est décédé samedi après avoir été blessé dimanche dernier lors d’une manifestation à Jabaliya.

Dix Palestiniens ont déjà  été victimes des affrontements qui ont régulièrement lieu depuis le 6 décembre, jour où le président américain Donald Trump a annoncé la décision de transférer l’ambassade américaine à El-Qods occupée et a reconnu la ville sainte comme la capitale d’Etat hébreu.

L’Assemblée générale de l’Onu a approuvé jeudi soir à une large majorité des voix la résolution contre la décision des Etats-Unis de reconnaître El-Qods comme capitale d’Israël, rejetant ainsi le choix de Donald Trump.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close