En direct

Election du syndicat des avocats : Plus de dix recours déposés au Conseil de l’état

  • Selon Chaoui, M. Selini aurait lui même préparé la liste des candidats, expliquant que nombre de candidats n’avaient pas apprécié la manière de faire de Selini lorsqu’il les avait inscrit dans l’ancienne liste des élections. Ajoutant que l’avocat Ali Laouar se serait retiré de la commission désignée par Selini, ce qui dénote de la perte de crédibilité. Selini, selon lui, serait resté seul.
  •  
  • Par ailleurs, notre interlocuteur nous déclare que ces élections étaient illégales. La preuve, l’abstention des avocats, puisque le nombre de participation n’a pas dépassé 1600 votants sur 4000, qui selon lui n’a pas atteint le quorum, qui est du tiers du nombre global des avocats, soit, au moins 3000 votants. Il ajoute que Selini n’a pu avoir que 700 voies seulement.
  •  
  • Lors de sa déclaration, Chaoui a signalé les manipulations de Selini sur la liste des élections, exploitant les avocats stagiaires en les rassemblant dans son rang dans le but d’avoir plus de voies. Selon lui, Selini a regroupé 20 stagiaires dans chaque bureau alors que la loi autorise un seul stagiaire pour chaque avocat.
  •  
  • Concernant la crédibilité des élections des avocats d’Alger, notamment après la série d’annulations qu’elle a connue, Chaoui nous dit que cela est un droit à revendiquer. « Tant que les choses ne marchent pas selon la loi ». Et d’ajouter que Selini devait se retirer de ces élections après que le conseil de l’état ait annulé son élection pour motif d’illégalité. Notre interlocuteur estime que les élections pourraient être annulées cette fois ci, en attendant la réponse du Conseil de l’état prochainement.
  •  
  • Ennahar/ Issam Bourbie

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!