Monde

Election en Mauritanie: "les cartes truquées d'avance" (Front anti-putsch)

  •    La Mauritanie est dirigée depuis le 6 août par le général Mohamed Ould Abdel Aziz qui a pris le pouvoir en renversant le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, démocratiquement élu en mars 2007.
  •  
  •    "Quand le chef de la junte est lui même candidat (au prochain scrutin présidentiel, ndlr), on connaît déjà le résultat. Les cartes sont truquées d’avance", a déclaré M. Abeidna, l’un des dirigeants du Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), coalition de partis dénonçant le putsch.
  •  
  •    Le général Ould Abdel Aziz n’a pas annoncé sa candidature à la présidentielle, mais des sources concordantes lui prêtent l’intention de briguer le prochain mandat.
  •  
  •    "On ne peut pas mettre sur la même balance un président élu et un putschiste", a insisté M. Ould Abdeidna, se présentant comme un "envoyé spécial du président Ould Cheikh Abdallahi".
  •  
  •    "Il y a (en Mauritanie) une opposition farouche au général (…), il faut qu’il s’en aille et commence à négocier une sortie honorable", a-t-il ajouté.
  •  
  •    "Pour qu’il y ait des élections crédibles et surtout répondre aux attentes de la population qui refuse le coup d’Etat et le fait accompli, il faut (…) faire revenir le président (Sidi Ould Cheikh Abdallahi) dans ses fonctions (…), ouvrir un débat politique avec toutes les parties (…) sous la  supervision d’observateurs nationaux et internationaux", a estimé M. Abeidna.
  •  
  •    La semaine dernière à Paris, le groupe de contact sur la crise en Mauritanie avait invité les protagonistes à un "dialogue politique" sous les auspices du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, président de l’Union africaine pour un an. Le FNDD a déjà accepté le principe de ce dialogue.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!