Monde

Elections provinciales en Irak: début du dépouillement des bulletins de vote

La commission électorale irakienne a  entamé dimanche le dépouillement des bulletins de vote des élections  provinciales de la veille dont les résultats ne sont pas attendus avant le  début du mois de mai, a annoncé un responsable.    Les bulletins de vote étaient acheminés vers Bagdad et commençaient à être  dépouillés dès leur arrivée, a précisé à l’AFP Kaata al-Zobaïe, un membre de la  commission électorale.    En dépit de violences qui ont fait trois morts, ces élections, les  premières depuis le départ des troupes américaines fin 2011, n’ont pas souffert  de dysfonctionnements notables.    Quelque 13,8 millions d’électeurs étaient appelés à voter dans 12 des 18  provinces irakiennes. Selon la commission électorale, le taux de participation  a atteint 51%.    Dans un communiqué, l’ambassade américaine à Bagdad a "félicité le peuple  irakien pour avoir réaffirmé son attachement à la démocratie et à un avenir où  la peur et les menaces n’ont pas leur place".    La campagne électorale a néanmoins été marquée par une nette recrudescence  des violences. Quatorze candidats ont été tués depuis le début de l’année et  plus de 100 personnes ont péri dans des attentats en une semaine.    De plus, diplomates et observateurs ont émis des doutes sur la crédibilité  du scrutin, compte tenu du fait qu’un tiers des provinces n’ont pas voté.    Les trois provinces du Kurdistan irakien ont leur propre calendrier et à  Kirkouk (nord) un contentieux entre les différentes communautés a empêché la  tenue du scrutin. En outre, le gouvernement a repoussé le vote à Ninive (nord)  et al-Anbar (ouest), deux provinces majoritairement sunnites, en raison de  l’instabilité. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close