SociétéAlgérie

Électricité : Hausse des créances des abonnés, Sonelgaz tire la sonnette d’alarme

Le montant des créances impayées par les ménages abonnés, les administrations et les entreprises s’élève à 58 milliards de dinars au mois de mars, soit une hausse de 2 milliards par rapport au chiffre révélé février dernier, affirme ce lundi, sur Ennahar, le PDG de SKTM, filiale de Sonelgaz, Chahar Boulakhras.

M.Boulakhras explique que ce montant comprend les anciennes dettes accumulées par des abonnés, notamment les collectivités locales, qui se trouvent dans l’incapacité de payer leurs créances. »Si l’État n’avait fourni aucun effort, ce chiffre aurait doublé », a-t-il soutenu. Et d’ajouter que : »l’éclairage publique constitue 80 % de la consommation énergétique » des communes.

Selon lui, la solution serait, pour les collectivités locales, de s’orienter vers les énergies renouvelables, notamment le solaire.

Interrogé, par ailleurs, sur les délestages d’électricité qui seraient appliqués dans les régions du sud, ce responsable affirme que, depuis 2011, le groupe Sonelgaz a mis en place un programme urgent pour lutter contre les coupures d’électricité en été.

Lire aussi : Sonelgaz : récupération de 30 % des créances impayées

Pour un été sans délestage dans le sud ?  

Il précise que ces régions ont été dotées de 30 nouvelles centrales électriques, 09 nouvelles centrales sont en cours de réalisation pour assurer un meilleur approvisionnement en électricité. Ces projets ont contribué à la hausse de la production d’énergie. Il prévoit une production supplémentaire de plus de 226 mégawatts (MW) d’électricité en 2018 dans le sud, ce qui pourrait éviter des coupures d’électricité, surtout en périodes de fortes chaleurs, marquées par une large utilisation des climatiseurs.

Le programme en cours tiendra en compte de l’amélioration et le renforcement de la distribution de l’électricité dans les régions du sud du pays, a-t-il précisé.

Des programmes de maintenance sont lancés également chaque été conformément aux instructions de Sonelgaz, a-t-il rappelé.

Le montant des projets lancés depuis trois ans par Sonelgaz est estimé à 100 milliards de dinars.L’objectif est d’améliorer l’offre dans le sud, d’autant, qu’il ne faut pas omettre la contrainte de zones isolées au sud, a-t-il mentionné.

Interrogé sur le volet lié au développement des Énergies renouvelables en Algérie, ce responsable indique que l’Algérie veut passer à la vitesse et il y a du concret : 24 stations d’alimentation d’énergie électrique ont été créées à partir des énergies renouvelables.

Le personnel de Sonelgaz est constitué majoritairement par des jeunes diplômés de haut niveau, dont l’âge ne dépasse pas 30 ans, a-t-il, en outre, fait savoi

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close