SociétéAlgérie

50 élèves par classe…jusqu’à quand ?

Algérie : L’épineux  problème de surcharge des classes qui se fait encore sentir par les élèves des écoles primaires qui se retrouvent à 50 , voire plus « existe » depuis des « années » en Algérie.

Cette déclaration faite ce mercredi sur Ennahar TV  par le directeur de l’Éducation , Habib Abidet devrait placer ce problème au cœur du débat pour le régler définitivement, d’autant que cette situation ne favorise pas la réalisation d’une école de « qualité », un nouveau défi relevé par Me Benghabrit.

M. Abidet indique que la surcharge des classes en Algérie existe depuis des années, mais ne concerne pas seulement la rentrée 2018-2019. Cela ne concerne pas  toutes les communes mais certaines communes et certains établissements scolaires , a t-il expliqué.

En effet, m. Abidet , ajoute que le ministère de l’Éducation œuvre d’arrache-pied en vue d’assurer de meilleures conditions de scolarisation aux élèves. Il rappelle  à ce propos  la réception de nouvelles infrastructures à la rentrée scolaire 2018-2019 pour 900 élèves à Alger .

Le flux de population enregistré récemment au niveau de certaines communes est à l’origine du problème de la  surcharge des classes à Alger , a t-il argué.

Lire aussi : Alger : Des chalets pour renforcer temporairement des établissements éducatifs surchargés

 

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close