En direct

Elimination de 03 émirs, démantèlement de 07 cellules et destruction de plus de 15 casemates

  • Parmi les plus importants leaders de l’organisation terroriste les plus proches de Droukdal, l’émir Bentitraoui, alias Yahia Abou Kheithama, émir de Katibat El Feth, troisième Katibat après celle d’El Ansar et El Arkam. Ce dernier a été éliminé par les forces de sécurité le 04 février dernier dans la ville de Tidjellabine. Il était considéré comme l’un des plus anciens dirigeants de l’organisation. Il avait rejoint les activités terroristes sous la bannière de Katibat El Feth dirigée alors par Hassan Hattab en 1995, avant sa désignation à la tête de Saryate El Feth à Corso ensuite émir de Katibat El Feth qui active dans les montagnes de Bouzegza.
  •  
  • Abou Kheithama était considéré comme l’un des plus dangereux terroristes, condamné à plus de 15 ans de prison ferme, et condamné à la peine capitale. Il était derrière le recrutement de mineurs dans la commune de Thenea. Il avait planifié pour les attentats de Dergana en 2006, l’attentat contre le siège de la sûreté urbaine de Boumerdès la même année. Il aurait à son actif plusieurs crimes et opération terroristes dans les régions de Corso, Boumerdès et Boudouaou.
  •  
  • Les forces de l’armée avaient éliminé au début de l’année en cours, Touhami Souhil, alias « Abou Houdeifa », émir de Saryate El Feth en compagnie de 04 de ses sbires dans une embuscade tendue à Bouzegza sur les hauteurs de la commune de Amal, en plus de l’élimination du nommé Kamal Zouak, spécialiste des explosifs de Katibat El Feth dans une embuscade tendue dans la cité Cosider à Corso, et l’élimination du terroriste Belaïd Ahmed, alias Slimane le médecin, émir du conseil médical aux Issers. Ce dernier était le plus âgé des terroristes d’El Qaïda, il aurait rejoint les groupes terroristes du GSPC en 1994 pour y occuper le poste de médecin des groupes terroristes dans un hôpital secret dans la commune des Issers.
  •  
  • Vient ensuite l’élimination de l’émir de Saryate Ben Chenoud Sofiane Saker, qui activait sous la bannière de Katibat El Arkam et qui avait rejoint les groupes terroristes en 1999 pour y occuper le poste de responsable financier de la même Saryate avant d’en devenir l’émir en août de l’année passé.
  •  
  • Ces opérations de qualité réalisées par les forces de l’armée interviennent grâce à un travail de renseignement et d’investigation minutieux et intense qui a donné ses fruits par l’élimination des émirs des Katibates et Saryates ainsi que la collaboration de l’émir de la plus importante Katibat, en l’occurrence « Katibat El Ansar », le nommé Bentouati Ali, qui avait répondu à l’appel de Hattab, le fondateur du GIA. Bentouati s’était rendu aux services de sécurité le 28 janvier dernier à Tizi Ouzou. Viennent ensuite les arrestations de 22 éléments des cellules dormantes, le démantèlement de sept réseaux qui activaient pour le compte des groupes terroristes dans différentes régions de la wilaya.
  •  
  • Par ailleurs, les larges opérations de ratissage menées par les forces de l’armée durant le début de l’année en cours dans différentes régions où le terrorisme sévit, a permit la destruction de plus de 15 casemates des groupes terroristes dans les régions de Djerrah, sur les hauteurs de la commune de Amal et Sidi Ali Bounab, en plus de la destruction d’une cache utilisée pour la fabrication des explosifs sur les hauteurs de Bouchakour aux Issers et deux autres à Dellès.
  • Ennahar/ Yazid K.
  •  
  •  
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close