En direct

Elimination de 12 émirs de la première génération des terroristes

  • Les services de sécurité ont réussi à éliminer environ 288 terroristes au niveau national, dans les wilaya de Boumerdès, Tipaza, Aïn Defla, Tissemssilt, Blida, Médéa, el Bayedh, Djelfa, Tizi Ouzou, Bouira, Jijel, Batna, Skikda, Constantine, Tébessa, Khenchla et Sidi Belabbès en moins de 12 mois, et l’arrestation de 400 éléments dont des terroristes qui activaient dans des cellules de soutien.
  •  
  • Par ailleurs, trente cinq terroristes se sont rendus aux services de sécurité parmi eux des chefs au grade d’émir, de candidats au suicide et d’autres des proches collaborateurs de Droukdal. Certains ont choisis de collaborer avec les services de sécurité en fournissant des informations précises qui ont aboutis au succès des opérations militaires dans plusieurs wilayas du pays.
  •  
  •  
  • Les services de sécurité poursuivent Droukdal
  •  
  • Les opérations de lutte contre le terrorisme sont ont pris une nouvelle forme de confrontation avec les groupes terroristes autres que les opérations classiques de ratissage et de destruction des caches et de casemates et les accrochages.
  • Selon les experts du sécuritaire, les services de sécurité sont passé de la défense à l’attaque et la poursuite des terroristes dans leurs repaires et leur encerclement en plus de la réactivation des renseignements qui ont aidé à repérer les mouvements des chefs de l’organisation qui sont tombés dans des embuscades dans différentes wilayas. Les services de sécurité se sont attaqués aux têtes de l’organisation et ont réussi sur le terrain après le déploiement des forces de l’ANP dans les régions d’activité des groupes terroristes.
  •  
  • Les résultats enregistrés par les services de sécurité spécialisés dans la lutte anti-terroriste sont les premiers du genre depuis le début de la violence en algérie, et se sont soldés par l’élimination de terroristes qui ont rejoint les groupes terroristes durant les années quatre-vingt-dix.
  •  
  • Elimination de résidus du GIA et dissolution de la commission de l’information
  •  
  • Les services de sécurité ont réussi à éliminer les émirs de dangereuses section qui étaient derrière les opérations suicide, le recrutement et les kidnappings, à l’instar de Saryate Bounab et Saryate Zemouri.
  •  
  • L’élimination de Toufik Ghazi, alias Tahar, émir de Katibet Tarik Ben Ziad, chef de la garde spéciale de Droukdal, d’une part, est le signe que les opérations militaires soient passées à l’attaque en s’attaquant à la tête de l’organisation terroriste. Ces opérations se sont soldées par l’élimination de quatre dangereux émirs considérés comme étant les plus anciens chefs de l’organisation de Droukdal ; Ghazi Toufik, alias Tahar, Hocine Hadjress (Bachagha), émir de Saryate Zemouri, Bilal Ennadhir Abou Adnane, L. Mourad (Nouh Abou Qatada Essalafi), responsable de coordination dans l’organisation terroriste et son chauffeur, un des plus importants éléments des cellules dormantes.
  •  
  • Ennahar/ Naïla B.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close