Monde

Emigration clandestine : cinq corps rejetés par la mer dans le nord du Maroc

Les corps de cinq migrants dont quatre de nationalité sénégalaise ont été rejetés dimanche par la mer au large des côtes de Nador et de Driouech (nord du Maroc), ont annoncé les autorités locales.

"Les cadavres de cinq personnes, probablement des candidats à l’émigration clandestine, ont été rejetés dimanche par la mer au large des côtes méditerranéennes relevant des provinces de Nador et de Driouech", ont indiqué les autorités locales cités par l’agence MAP.

Selon les mêmes sources, quatre d’entre eux, de nationalité sénégalaise, ont été identifiés, ajoutant qu’une embarcation gonflable a été également rejetée par la mer au même endroit.

Les côtes de Nador, Tanger, Al Hoceima et Tetouan dans le nord du Maroc sont les lieux privilégiés par les émigrants clandestins, en majorité des Subsahariens, pour tenter de rejoindre l’Europe via les côtes espagnoles.

Une partie d’entre eux essaient d’entrer dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, par voie terrestre tandis que d’autres tentent de traverser le détroit de Gibraltar, large de 14,4 km.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!