En direct

Enlèvement d’enfants: les quelques cas enregistrés ne constituent pas un phénomène (DGSN)

Le Directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel a estimé, jeudi à Oran, que l’enregistrement de quelques cas d’enlèvements d’enfants en Algérie ne constitue pas un “phénomène”

“Les quelques affaires traitées d’enlèvement d’enfants ne signifient pas un phénomène”, a déclaré le général-major Hamel à la  presse à l’issue de sa visite de deux jours à Oran.

“Nous avons enregistré des cas d’enlèvements et des tentatives d’enlèvements d’enfants dont la majorité ont été solutionnés par les services de police”, a-t-il souligné tout en signalant qu’un nombre de mesures ont été prises dans le cadre de la consolidation de la prévention contre toutes formes d’atteinte à l’enfance.

Le Directeur général de la Sûreté nationale a énuméré certaines mesures dont notamment celles d’élargissement et de renforcement des cellules de protection de l’enfance au niveau de toutes les sûretés de wilayas du pays.

Pour consolider la prévention contre ce type de crime à l’instar de toutes les autres formes de crimes, il faut moderniser l’outil de prévention et de lutte avec la coopération institutionnelle et l’implication de tous les acteurs de la société, la mosquée, l’éducation, la société civile et les médias, a-t-il soutenu.

Par ailleurs, le général-major Hamel a estimé que la lutte contre la petite criminalité voire la délinquance constitue l’une des priorités de la Sûreté nationale, soulignant qu’une telle criminalité “réduit l’action de l’Etat et induit un sentiment d’insécurité”. Le DGSN a affirmé, en substance, que d’importantes mesures sont prises pour lutter contre ce genre de criminalité.(APS)

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!