En direct

Enquête dans l’affaire de l’avion du fils de Chadli

  • Selon Bouderbala, la compagnie star aviation, dont Toufik Bendjedid est l’un des propriétaires avec la famille Fechkar, a commis une infraction à la loi et doit assumer les suites et les conséquences qui en découlent. Celui-ci a reçu un dossier complet sur cette affaire, révélée par Ennahar dans une précédente édition. Le dossier comprend un rapport technique sur l’avion déjà utilisé, alors que la loi interdit l’achat d’appareils vieux et utilisé sans autorisation du ministère de la tutelle.
  • L’avion a été suspendu à l’aéroport de Hassi Messaoud jusqu’à la fin de l’enquête sur cette affaire qui provoqué une indignation au niveau local, notamment que l’un des propriétaires de la compagnie n’est autre que le fils de l’ancien président de la république Chadli Bendjedid.
  • Toufik Bendjedid a déjà reconnu, dans une déclaration à Ennahar, qui détient une copie du registre de commerce de la compagnie, être associé des frères Fechkar du groupe Redmed implanté dans la région de Hassi Messaoud.
  • L’avion a été acheté d’une société suisse et a été rénové par un institut spécialisé dans la rénovation et le maintien des avions, facturé à la somme de 42 Milliard de centimes.
  • Selon des experts, le prix de l’avion ne dépasserait pas 21 Milliards de centimes.
  • Le chargé de communication au niveau de la direction générale des douanes, Yacine Tanem, dans une déclaration à Ennahar, a fait savoir que les services des douanes trancheront des les semaines à venir dans cette affaire.
  • Selon des sources proches des douanes, l’avion ne survolera plus le ciel algérien et sera rendu à la société suisse.
  •  
  • Ennahar/ Faouzi Houamdi

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close