En direct

enquête sur la mort d'une jeune algérienne à la Mecque

  • Selon certains journaux saoudiens, elle essayait d’échapper à une tentative de viol et se serait jetée du balcon ou de la terrasse de son hôtel. Selon la  presse algérienne, elle a été violée puis tuée.
    Le porte-parole de la police de la Mecque, le commandant Abdel Mohsen  al-Mayman, cité par la presse, a annoncé que "quatre employés de l’hôtel,  originaires du Yémen et du Bangladesh, ont été appréhendés et sont  interrogés".
    Il a indiqué que l’adolescente, qui réside en France, était venue avec des membres de sa famille à la Mecque, premier lieu saint de l’islam, pour  effectuer la Omra, pèlerinage accompli hors des dates du grand pèlerinage annuel.
    L’affaire a suscité l’émoi des Algériens en pèlerinage à la Mecque, et quelque 300 d’entre eux se sont rassemblés devant l’hôtel mercredi pour réclamer une enquête sur les circonstances de la mort de la jeune fille, selon la presse.
    A Alger, le quotidien arabophone Algérien El-Khabar a affirmé jeudi que la jeune fille avait été violée sur la terrasse de son hôtel, puis tuée par trois  Pakistanais qui ont ensuite jeté son corps. Deux d’entre eux, ainsi qu’un  éménite, ont été arrêtés selon le journal.
    Le quotidien arabophone algérien Ennahar rapporte une autre version des faits: l’adolescente aurait été violée dans sa chambre par un Yéménite, qui a  profité de l’absence de son père, parti accomplir la prière de l’aube.
     L’homme a ensuite tué la jeune fille puis jeté son corps du balcon de sa chambre.
    La victime, de mère française, était arrivée avec son père, originaire de  Tlemcen (ouest Algérien) et son frère de sept ans à la Mecque en provenance de 
    M arseille.
  • ennaharonline/afp

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!