En directAlgérie

Environ 34.000 hectares de forêts détruits par les incendies chaque année en Algérie

Algérie-Plus de 34.000 hectares de forêts sont détruits par les incendies chaque année à travers le territoire national, menaçant ainsi l’intégrité écologique notamment dans le nord du pays, a indiqué mardi un responsable de la Direction générale des Forêts.

 

« L’Algérie, à l’instar des autres pays du bassin méditerranéen, enregistre chaque année une superficie moyenne de 34.000 hectares et plus de 3.000 foyers d’incendies », a précisé le directeur de la protection de la flore et de la faune, Abdelkader Benkheira, lors des travaux de la rencontre national sur la gestion des risques de catastrophes.

Il a affirmé que « la dégradation continue du patrimoine forestier menace l’intégrité écologique du nord du pays, la stabilité des espaces ruraux tout en réduisant la protection des terres contre les catastrophes naturelles telles que les inondations, les glissements de terrains et les envasements des barrages ».

M. Benkheira a affirmé que, devant cette situation, des opérations de sensibilisation, de prévention et d’intervention sont prises à l’effet de préserver le patrimoine forestier, relevant que l’administration des forêts « s’efforce d´améliorer et rendre plus efficace la gestion des campagnes de prévention et de lutte moyennant l’expertise nationale et internationale ».

Il a souligné, à cet égard, l´impératif d´utiliser « des moyens modernes dans la gestion des feux de forêts notamment le domaine de la prévision des risques et de veille surtout avec l’augmentation continuelle du nombre d’incendies favorisés par la problématique majeure du climat ».

Le même responsable a mis en avant la mise en place par l´administration des Forêts d´une stratégie basée sur le renforcement du dispositif de lutte par la création des colonnes mobiles forestières, la révision et l’adaptation de la réglementation aux nouvelles orientations à l’effet d’une consolidation renforcée du dispositif de protection du patrimoine forestier.

Il a annoncé, à cette occasion, que l’administration des Forêts, en collaboration avec l’Office national de la météorologie et l’Agence spatiale algérienne (ASAL) prévoient la création d’ »un indice de veille forêts-météo » et l’établissement d’ »une carte de risque feux de forêts ».

Il est à relever que le patrimoine forestier national couvre une superficie globale d’environ 4 millions ha englobant les forêts naturelles (1.329.400 ha), le maquis (1.844.400 ha), le reboisement (972.800 ha) et la pelouse (3.000 ha).

« 43% des forêts sont localisées à l’Est, 29 % à l’Ouest, 27 % au centre et 1% au niveau de l’Atlas saharien », a-t-on précisé auprès de la Direction générale des Forêts.

APS.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close