Monde

Espionnage : le New York Times appelle à la clémence pour le cas Snowden

Le quotidien américain New York Times a appelé dans sa livraison de jeudi, l’administration Obama à faire preuve de clémence vis-à-vis d’Edward Snowden, ancien consultant à l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA).Ce journal a estimé que les révélations de l’ancien consultant de la NSA sur les activités du renseignement américain avaient été bénéfiques pour le pays."M. Snowden a peut-être commis un crime, mais il a rendu un grand service à son pays", a écrit son éditorialiste."Etant donné la valeur énorme des informations qu’il a révélées, et les abus qu’il a mis au jour, M. Snowden mérite mieux qu’une vie d’exil, de peur et de fuite", a insisté le rédacteur de l’influent quotidien, soulignant que "le moment est venu pour les Etats-Unis d’offrir à M. Snowden un marché ou une forme de clémence, qui lui permettrait de revenir chez lui".Le journal prone "une punition fortement allégée" pour l’ex-consultant de la NSA, "étant donné son rôle de lanceur d’alerte", a poursuivi le journal."Lorsque quelqu’un révèle que des responsables de l’Etat ont violé la loi de façon routinière et délibérée, cette personne ne devrait pas risquer la prison à vie à cause de ce même Etat", a insisté le New York Times.Les responsables américains, dont le président Barack Obama, ont refusé d’envisager toute forme de clémence pour M. Snowden et l’ont appelé à revenir aux Etats-Unis pour répondre des faits qui lui sont reprochés.Le 24 décembre, dans un entretien au Washington Post et une intervention télévisée, M. Snowden avait appelé les citoyens du monde entier à "mettre fin à la surveillance de masse" et estimé avoir "accompli" sa mission.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!