Monde

Etats-Unis : mort de l’homme le plus vieux du monde à l’âge de 111 ans

   Cependant, lors des derniers relevés en avril, pas moins de 66 femmes étaient plus âgées que M. Imich, la plus vieille ayant 116 ans.

   Le décès de M. Imich a été annoncé par une de ses nièces, Karen Bogen, et un de ses amis, Michael Mannion, qui lui avait rendu visite samedi soir dans la résidence pour personnes âgées où il vivait depuis 1986, écrit le New York Times lundi.

   M. Imich, un chercheur en psychologie, était devenu l’homme le plus vieux du monde après le décès en avril de l’Italien Roberto Licata, mort à l’âge de 111 ans et 357 jours, selon le Groupe de recherche gérontologique de Torrance, en Californie.

   Selon M. Mannion, Alexander Imich a fait don de son corps à l’hôpital Mount Sinai Medical Center, pour qu’il soit étudié.

   Interrogé par le New York Times fin avril, M. Imich avait relativisé son record: "Ce n’est pas comme si c’était le prix Nobel", avait-il dit. "Je n’aurais jamais cru que je vivrais si vieux".

   M. Imich avait attribué sa longévité au fait que lui et sa femme, disparue en 1986, n’avaient jamais eu d’enfants. Il faisait également régulièrement du sport, ne mangeait pas en trop grande quantité et ne buvait jamais d’alcool.

   Le quotidien new-yorkais n’a pas précisé qui était le nouveau doyen de la planète chez les hommes.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close