En directAlgérie

EXCLUSIF- Compte rendu médical d’Aouissat Aïcha, morte d’un piqûre de scorpion à Ouargla

Algérie – Une vive polémique a suivi le décès d’Aouissat Aïcha, une enseignante d’université piquée par un scorpion à son domicile. Les proches et connaissances de la victime dénoncent l’absence d’un médecin spécialisé.

ALG24 a réussi à obtenir le compte rendu médical établi hier, lundi 3 septembre, suite au décès de Aouissat Aïcha. Ce compte rendu précise que la défunte avait été admise en réanimation après un arrêt cardiaque provoqué par une piqûre scorpionique de Stade III (ou envenimation scorpionique grave).

« Le début de la symptômatologie semble remonter au jour de son admission le 25/08/2018, marqué par une piqûre scorpionique », lit-on sur le compte rendu.

Ce compte rendu explique que la patiente avait été prise en charge dès le premier jour de son admission, le 25 août dernier. Elle avait été ainsi « intubée, ventilée et sidaté » dès le premier jour de son admission, suite à quoi son état s’état stabilisé.

Cependant, après sédation de 48 heures, la patiente était instable et agitée. Au 10e jour de son hospitalisation, la victime a fait un arrêt cardiaque à 10h30 et est décédée. Ce compte rendu, établi par Dr M.A Athman du service réanimation du CHU de Ouargla montre ainsi que la patiente a reçu toute une série de soins depuis son admission.

Lire aussi : Mort d’une enseignante à Ouargla : Hasbellaoui dépêche une commission d’enquête

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close