En directAlgérie

EXCLUSIF- L’escroc le plus recherché en Algérie secoue le tribunal de Ghardaïa

Algérie – Il a soutiré des milliards à des hommes d’affaires, dont le fils du Général-major Menad Nouba, ex-Commandant de la Gendarmerie nationale.

Le « Renard », escroc le plus recherché en Algérie, a provoqué un séisme au tribunal de Ghardaïa, à 600 km au Sud d’Alger. En effet, sept employés du tribunal de Ghardaïa ont comparu ce mercredi dans une vaste affaire d’escroquerie, alors que principal accusé, surnommé le « Renard », est toujours en fuite, a-t-on appris de source sûre.

Selon nos informations, sept employés du tribunal ainsi que des avocats ont été présentés aujourd’hui devant le juge d’instruction près le tribunal de Ghardaïa. Ils sont soupçonnés d’avoir participé à une vaste escroquerie dont sont tombées plusieurs personnes, dont le fils du général-major Menad Nouba.

Comme révélé dans une précédente publication, le « Renard » proposait des biens immobiliers à ses victimes, notamment des appartements en construction à Cheraga, dans la capitale Alger, dont il détenait des plans. Ses victimes se devaient ainsi de payer une avance financière qui va parfois jusqu’à un milliard de centimes.

Cet escroc en fuite faisait croire que l’appartement qu’il propose, notamment celui de Cheraga, appartiendrait au général-major Menad Nouba. Il proposait de le céder à 2,1 milliards de centimes.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close