En directAlgérie

Importations: Des fraudeurs exploitent une faille dans le système des douanes

Algérie – C’est une faille dans le système informatique des douanes algériennes qui permet à des fraudeurs de faire entrer des marchandises importées sans qu’ils ne soient signalés ou filtrés.

Une faille dans le Système d’information et de gestion automatisé des Douanes (SIGAD), géré par le Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS), est exploitée par certains importateurs fictifs ou bannis afin de procéder le plus normalement à des opérations d’importation, a appris ALG24 de source bien informée.

Cette faille informatique est localisée lors de l’introduction du NIF (numéro d’identification fiscale), intégré dans la fin des années 2000 au SIGAD dans l’objectif d’assainir l’économie nationale en filtrant les resquilleurs fictifs, précise la même source.

Selon nos informations, il suffit au fraudeur d’ajouter un chiffre précis au numéro d’identification fiscale, lors de son introduction dans la déclaration SIGAD, pour outrepasser le contrôle par filtre mis en place par le service des Douanes.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *