Economie

Exclusif- LFC-2018 : hausse de la taxe sur le « Flexy »

Algérie – Le taux de la taxe sur les prélèvements de recharges électroniques de crédits téléphoniques est prévu à la hausse dans le nouveau texte de l’avant-projet de loi de Finances complémentaire (LFC-2018).

En effet, l’Article 10 de cet avant-projet fixe le taux de cette taxe sur la recharge électronique (Flexy) à 1,5%, alors qu’il était de 0,5%.

Il est ainsi proposé de « relever à 1,5% au lieu de 0,5% le taux de taxe sur les prélèvements de recharges électroniques de crédits téléphoniques, effectués auprès des opérateurs de télécommunications par les opérateurs exerçant l’activité en tant que distributeur principal », stipule cet article.

Cette nouvelle disposition oblige, en outre, « l’Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications (ARPT) de transmettre, au plus tard le 30 avril de chaque année, aux services fiscaux territorialement compétents, un état retraçant le chiffre d’affaires, la liste des redevables concernés et le montant des prélèvements effectués au titre de l’activité de distribution en gros de recharge électronique de crédits téléphoniques ».

Lire aussi : EXCLUSIF- ALG24 a consulté le nouveau texte de la LFC-2018

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close