EconomieAlgérie

EXCLUSIF- LFC: 5 000 DA pour délivrance ou renouvellement du permis de conduire

Algérie – Comme révélé précédemment par ALG24, le gouvernement piloté par Ahmed Ouyahia a élaboré un avant-projet de loi de finances complémentaire (LFC2018).

Consulté par ALG24, cet avant-projet de loi prévoit plusieurs nouvelles hausses et intensifie une cure d’austérité déjà en vigueur depuis plusieurs mois.
Parmi ces dispositions, le gouvernement fixe le droit de timbre à 5 000 dinars pour l’acquisition du permis de conduire. Modifiant l’article 144, il est ainsi stipulé que “la délivrance d’un permis de conduire, son renouvellement, la délivrance d’un duplicata ou la transformation d’un permis de conduire militaire en permis civil ou un permis étranger en permis algérien et assujetti au paiement d’un droit de timbre d’une valeur de 5 000 DA”.
Cette hausse vient après l’entrée en vigueur du permis à points biométrique. Selon les précisions de cet avant-projet de loi, l’élaboration du permis biométrique électronique est estimée par l’imprimerie publique, à 5 000 DA, ce qui expliquerait la hausse du droit de timbre.
Dans une récente déclaration, le ministre de l’Intérieur a d’ailleurs insinué que la délivrance du nouveau permis sera assez chère.
“Il va coûter de l’argent, on ne le donnera pas gratuitement”, a répondu Noureddine Bedoui sur la question du permis biométrique.
Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!