Economie

EXCLUSIF- LFC 2018 : Une taxe entre 10 000 et 20 000 DA sur les cartes grises

Algérie – Un avant projet de loi de Finances complémentaire (LFC2018) sera, comme révélé par ALG24, examiné ce mercredi par le Conseil du Gouvernement.

Dans le cadre d’une cure d’austérité intensifiée, cet avant projet de loi prévoit une taxe d’au moins 10 000 dinars sur les plaques d’immatriculation des véhicules.
A cet effet, à chaque enregistrement d’une nouvelle carte grise, l’automobiliste devra payer une taxe de 10 000 DA sur les véhicules entre 2 et 4 chevaux de puissance, 16 000 DA entre 5 et 9 chevaux et 20 000 DA pour les véhicules de plus de 10 chevaux.
En ce qui concerne les engins des travaux publics, la taxe sur leurs cartes grises est estimée à 30 000 DA. Pour les monocycles et les deux roues, elle sera de l’ordre de 300 DA, à l’exception des monocycles destinés aux personnes à mobilité réduite.
Ces taxes s’appliqueront pour toute modification d’information sur la carte grise. Elle vient en préparation de l’entrée en vigueur de la carte grise électronique.
Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close