En direct

Extradition controversée de Mahmoudi: Jebali appelle à "respecter la Libye"

 

Le chef du gouvernement tunisien Hamadi  Jebali a fustigé vendredi "le mépris" de ceux qui accusent la Libye de "ne pas  respecter les droits de l’homme", en justifiant devant l’Assemblée constituante  sa décision d’extrader l’ex-Premier ministre libyen Mahmoudi.    "Il ne convient pas à la Tunisie révolutionnaire d’accuser avec mépris la  Libye et le peuple libyen, qui s’est débarrassé d’un dictateur, de ne pas  respecter les droits de l’Homme", a martelé M. Jebali.    "Ce n’est pas à nous de donner des leçons aux autres. J’invite tout le  monde à respecter la Libye", a-t-il lancé. "En mon nom propre et en ma qualité  de chef de gouvernement, je m’adresse aux Libyens pour présenter mes excuses",  a poursuivi le chef du gouvernement.    M. Jebali est venu justifier devant l’Assemblée nationale constituante  l’extradition très controversée de l’ancien Premier ministre libyen Al-Baghdadi  Al-Mahmoudi, livré le 24 juin dernier à Tripoli après avoir été incarcéré neuf  mois en Tunisie.    Vivement contestée par plusieurs organisations locales et internationales  de défense des droits de l’Homme, pour qui cette extradition viole les  principes de droit international et humanitaire, elle a aussi provoqué une  crise au sommet de l’Etat tunisien, la présidence affirmant n’en avoir pas été  avertie.

 

 

 

 

Algerie – ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!