En directAlgérie

Fake ou pas Fake ? Benghebrit retire la Sourate “El-Ikhlâs” des livres scolaires ! (Vidéo)

Algérie – L’information a fait le tour du web durant plusieurs jours, voire semaines. Tout a commencé quand une information, non sourcée, a circulé sur les réseaux sociaux, particulièrement Facebook.

Beaucoup de certitudes sur certaines pages aux dizaines de milliers de visiteurs. Mais aucune réponse à une simple question : Quand et où la ministre a-t-elle fait état de la suppression de cette Sourate ?

Silence radio donc du côté des pages ayant colportées cette information.

L’ONPS dément…

Contacter par ALG24, une source à l’Office national de la publication scolaire (ONPS) affirme qu’il n’en est rien. “Les tentatives de gêner les réformes qu’entame la ministre sont nombreuses. Disons que celle-ci en fait partie”, nous déclare cette source. “Il n’a jamais été question de supprimer quoique ce soit des livres scolaires”, ajoute-t-elle.

Benghebrit : “un mensonge bâti sur un mensonge”

Lundi, la ministre de l’Education, Nouria Benghebrit, occupée à  imaginer les scénarios les plus improbables pour contrer les dernières trouvailles en termes de triches aux examens, finie par se manifester.

Interrogée sur la polémique, Mme Benghebrit a répondu que toute cette histoire est “un mensonge bâti sur un mensonge”.

Saisissant l’occasion, elle s’est directement adressée à la presse. A cette occasion, elle a appelé, cette dernière, à plus d’attachement au “principe de vérité”. Et ce, afin que de telles polémiques inutiles et infondées n’aient pas lieu.

“Je lance un appel aux journalistes. Nous sommes prêts à répondre à toutes vos questions. Le contenu diffusé sur les supports écrits ou audiovisuel devrait être soumis au principe de vérité”, a-t-elle avancé.

La ministre expliquera également que la configuration actuelle ne permet à personne d’intervenir unilatéralement pour apporter des modifications aux contenus scolaires.

“Je rassure les Algériens. La responsabilité de supprimer ou d’ajouter du contenu aux programmes scolaires n’incombe pas à une seule personne. Et ce, quels que soient ses compétences et son rang”. 

 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!