Sports

Faurisson invité d'honneur de Dieudonné

  • La ministre de la Culture, Christine Albanel, s’est déclarée dans un communiqué "consternée" par cette "provocation" qui "heurte et blesse à nouveau les mémoires".
  • "Dieudonné vient rappeler qu’il est bien un nouveau leader de l’extrême droite en choisissant d’honorer Robert Faurisson", a estimé de son côté l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), selon qui "assister à un spectacle de Dieudonné, c’est participer à un meeting d’extrême droite".
  •  
  • Dans une vidéo en ligne, publiée par le site Le Post, montrant intégralement la scène qui s’est déroulée à la fin du spectacle au Zénith, à Paris, Dieudonné déclenche une ovation en l’honneur de M. Faurisson accueilli sur scène par une accolade. Le trophée lui est remis par une personne déguisée en déporté juif.
  •  
  • "Vos applaudissements vont retentir assez loin (…) Votre présence ici et notre poignée de main sont déjà un scandale en soi", ironise Dieudonné devant 5.000 spectateurs.
  •  
  • Interrogé par le Journal du Dimanche, Dieudonné affirme qu’il n’est "pas d’accord" avec toutes les thèses développées par le négationniste, par exemple lorsque celui-ci nie la traite des esclaves organisées depuis l’île de Gorée, au large de Dakar, mais "pour moi", dit-il, "c’est la liberté d’expression qui compte".
  •  
  • Selon le même journal, le leader d’extrême droite Jean-Marie Le Pen, son épouse Jany et sa fille Marie-Caroline étaient présents dans la salle, ainsi que la militante pro-palestinienne Ginette Skandrani et le leader radical noir Kémi Seba, responsable du mouvement Tribu Ka dissous en 2006 par le ministère français de l’Intérieur.
  •  
  • Dieudonné M’Bala M’Bala, d’origine camerounaise, a été condamné à plusieurs reprises pour des propos sur la Shoah et les juifs.
  •  
  • Robert Faurisson, condamné plusieurs fois pour négationnisme, fait l’objet d’une nouvelle enquête judiciaire pour avoir qualifié l’Holocauste de "religion officielle" qui "continue d’abuser des millions de gens par des procédés grossiers".
  •  
  •    
  • Ennahar/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!