Culture

Fella interdite d’entrée au Koweït

  • Parmi ces problèmes, le retard enregistré par la société de production ‘Rotana’, en plus du manque de publicité et enfin, la plainte de Fella contre Rotana qui soutien l’album de l’artiste Khledji Ahlam à son détriment.
  •  
  • Fella n’en fini pas avec ses déboires, dont le dernier en date et le refus des autorités koweitiennes de lui délivrer un visa malgré plusieurs demandes présentées par la compagnie Rotana. Ce qui laisse penser que cette dernière, à l’instar de la chanteuse Heifa Wahbi, serait interdite au Koweït.
  •  
  • Fella devait visiter le Koweït pour y signer son album Khaledji « Ya messafer lildjafa’ et filmer quelques clips du même album.
  •  
  • Auparavant, Fella s’était plainte des tergiversations de Rotana quant à la publicité de son dernier album et son intérêt affiché pour la chanteuse Ahlam. Fella était hors d’elle lorsqu’elle sut que Rotana avait octroyée 135.000 dollars pour le clip de Ahlam alors que son album à elle, n’a rencontré que des échecs. Ce dernier n’a pas été distribué en Algérie, même les pirates ne s’y étaient pas intéressés.
  •  
  • Fella n’a plus enregistré de succès depuis 2001 avec son celèbre album ‘Tachakkourates’. Son nom ne figure plus sur les listes des fêtes organisées par Rotana, pendant que des noms qui ne sont même pas liés à Rotana par des contrats sont programmés, comme Nancy Adjrem et Tamer Hosni.
  •  
  • Est-ce la malchance qui poursuit Felle, ou bien y a-t-il anguille sous roche ?
  •  
  •  
  • Ennahar/ Rabah A.
  •  
  •  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!