En direct

Fermeture de sept églises "non conformes" à Béjaïa

  •    "Nous avons reçu le 8 mai une notification du wali (préfet) de Bejaia nous demandant de fermer les sept églises situés dans la région", a déclaré  le pasteur, Mustaphan Krim.
  •  
  •    "Aucun motif ne nous été donné. Mais il semble que cette décision a été prise dans le cadre de loi de février 2006" exigeant une autorisation préfectorale pour l’exercice du culte des non-musulmans, a-t-il ajouté.
  •  
  •    "Nous poursuivrons nos activités car nos églises existent bien avant cette loi. Nous avons entrepris des démarches auprès des autorités pour nos conformer à cette loi mais nous nous heurtons à des blocages", a précisé le président de l’EPA.
  •  
  •    L’exercice d’un culte, musulman on non musulman, est conditionné en Algérie à l’obtention d’un agrément fixant le lieu du culte et d’un autre pour le prédicateur, selon une loi promulguée en février 2006.
  •  
  •    L’exercice du culte non-musulman est reconnu par la Constitution algérienne qui reconnaît également la liberté de conscience.
  •  
  •    "Nous ne sommes pas contre l’exercice des cultes autres que musulmans. Nous n’avons fait qu’inviter les religieuses autres que musulmanes à respecter la loi" a expliqué le wali de Bejaia Hammou Touhami, cité par le quotidien francophone El Watan de mercredi.
  •  
  •    "Nous leur demandons de se conformer à la loi. Certains exercent leurs cultes dans des garages", a dit le préfet.
  •  
  •    L’église évangéliste progresse en Algérie, notamment en Kabylie, et ses fidèles atteindraient selon Mustapha Krim, quelque 30.000 fidèles. 
  •  
  •    Des dignitaires religieux algériens avaient dénoncé à maintes reprises des activités évangéliques clandestines contre l’islam, religion d’Etat et religion de la majorité des Algériens.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!