En direct

Fèves, oignons et betteraves irrigués aux égouts pour les habitants de la capitale

  • La découverte de cette coopérative agricole de 6 hectares au niveau de la circonscription administrative de Rouiba, louée par deux agriculteurs âgés d’une trentaine d’année, l’un issu de la wilaya de Aïn Defla et le second de Khemis El Khechna, a été faite suite aux descentes menées par la brigade de gendarmerie pendant les trois derniers jours visant les bandes de criminels et de voleurs qui sévissent dans la région. Une patrouille de la gendarmerie a eue la désagréable surprise de découvrir un grand moteur utilisé pour le pompage des eaux pour l’irrigation des champs.
  • Le capitaine Boukhenouf Réda, chef de détachement de la brigade de Rouiba s’est déplacé en personne sur les lieux pour le constat. La pompe était surveillée par des chiens méchants afin d’éloigner tout curieux qui s’aventurerait sur ces lieux. Pas loin, se trouve la coopérative agricole de six hectares avec ses champs d’oignons, de fèves, de salades et de betteraves. Les propriétaires de la coopérative devaient s’apprêter à cueillir leur récolte empoisonnée dans les jours à venir pour l’écouler sur les marchés d’Alger. Les propriétaires et six agriculteurs travaillant dans cette coopérative ont été arrêtés. Ces derniers ont déclaré avoir investi 120 millions de centimes. Les analyses effectuées par les services spécialisés ont confirmées l’utilisation des eaux usées dans l’irrigation des légumes. Le capitaine Boukhenouf a déclaré qu’une quantité de légume a été saisie puis détruite sur les lieux, ainsi que le moteur et le matériel d’irrigation d’une valeur de 25 millions de centimes.
  •  
  • Ennahar/ Khaled T.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close