Monde

Fiat Chrysler : Nouveau ''dieselgate'' après le scandale Volkswagen

 

 

Les autorités américaines accusent Fiat Chrysler d’avoir violé les lois américaines sur la pollution de l’air en dissimulant l’existence d’un logiciel controversé équipant 104.000 de ses véhicules aux Etats-Unis, ouvrant ainsi la voie à un nouveau  »dieselgate » après le scandale Volkswagen, a-t-on appris par l’Agence France-Presse.

En effet, Fiat Chrysler est imputée d’avoir installé le logiciel  sur des modèles Jeep Cherokee et Dodge Ram 500, fabriqués entre 2014 et 2016, mais n’aurait pas informé les autorités comme la loi l’y obligeait.

Le groupe américano-italien a aussitôt rejeté ces accusations jeudi et décliné tout parallèle avec son rival allemand, exprimant le souhait de régler  »équitablement  » cette affaire avec la future administration Trump.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close