Technologie

Fibre optique : Net avancement au sud de l’Algérie

Les travaux du projet de la fibre optique, en cours de réalisation entre les wilayas de Tindouf et Adrar, connaissent un net avancement, a-t-on appris mardi auprès de la direction de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et de la Numérisation.

Venant renforcer l’unique connexion en fibre optique de la wilaya de Tindouf à partir de celle de Béchar, cette nouvelle connexion, lancée en mars de 2017 avec un délai de 12 mois, s’effectue à un rythme soutenu en dépit de contraintes et aléas naturels et des reliefs accidentés entravant les travaux visant à raccorder neuf (9) zones enclavées de la wilaya de Tindouf et atténuer les coûts de connexion par satellite, a expliqué le directeur du secteur, Mohamed Louaer.

D’un montant d’investissement de plus de cinq (5) milliards DA, ce projet devant lier Tindouf à Adrar sur 1.120 km aura un grand impact sur le développement de la région et évitera les éventuelles coupures et perturbations téléphoniques, en plus de renforcer la seule connexion avec la wilaya de Béchar.

La ministre du secteur, Houda Imene Feraoun, avait affirmé lors de la sa dernière visite dans la wilaya de Tindouf que “la sécurisation du réseau des télécommunications dans les régions du Sud demeure primordiale et urgente, à travers des liaisons de secours pour faire face à d’éventuelles perturbations.”

Les entreprises Algérie-Télécom (AT) et Algérie-Poste (AP) avaient signé, au premier trimestre de l’année dernière, une convention portant lancement, depuis Tindouf, d’un projet de modernisation des réseaux de la Poste, qui connaissent des perturbations en raison de la faiblesse du débit des connexions ne dépassant pas les 128 kilobits (KB), en sus de l’absence de la maintenance.

Cette convention, en cours d’application, porte également sur la rénovation entière, et par étapes, du réseau, ainsi que l’accroissement du débit à deux (2) Mégabits (MB), en vue de sécuriser l’entreprise AT en prévision du lancement du commerce et du paiement électronique (e-commerce et e-paiement) à la satisfaction des citoyens, a indiqué le directeur du secteur à Tindouf.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!