Sports

"Fierté", "jour historique", la Chine du football reprend espoir

  •    A une semaine de l’entrée de la France dans le Mondial face à l’Uruguay, les Français ont été battus vendredi à La Réunion (0-1) par la Chine, 84e rang mondial et qui n’a pas pu se qualifier pour l’Afrique du sud.
  •    Ma Dexing, journaliste pour le site internet du journal sportif Titan, présent à la Réunion, s’est enflammé.
  •    "Les gars, j’ai été témoin d’un moment historique pour le football chinois! C’est comme ça qu’on écrit l’histoire! Le football chinois doit continuer sur cette lancée".
  •    Le journaliste n’a pas réussi à dormir après le match, "trop excité", a-t-il expliqué sur son micro-blog.
  •    "Les Chinois doivent être fiers de la prestation de leur équipe", a écrit samedi sur son blog Dong Lu, un des journalistes sportifs les plus connus dans le pays asiatique, estimant que vendredi "est le plus grand jour de fierté depuis le 7 octobre 2001, lorsque la Chine s’était qualifiée pour la Coupe du monde".
  •    Sur Weibo, le service de micro-blogging du principal portail chinois, sina.com, plus de 67.000 commentaires ont suivi la victoire de l’équipe de Chine, en majorité enthousiastes.
  •    Interrogé par les médias chinois, l’entraîneur chinois Gao Hongbo, ancien attaquant vedette nommé l’année dernière, a salué la performance de ses joueurs.
  •    "La France est une équipe solide, il y a beaucoup de grandes vedettes, mais aujourd’hui ils nous ont sous-estimé, c’est un facteur qui explique notre victoire", a-t-il affirmé.
  •    Si le potentiel du football chinois existe, comme l’atteste la popularité intacte du championnat national, il est rongé par le cancer de la corruption et un manque de stabilité.
  •    Le dernier scandale en date, qui a dévoilé des matches arrangés, mouillant responsables et arbitres, a conduit à l’arrestation du numéro un de la Fédération, Nan Yong, et du numéro deux, Yang Yimin.
  •         
  • Ennaharonline
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close