SociétéAlgérie

Fièvre aphteuse : les marchés à bestiaux fermés à 3 semaines de l’Aïd

Algérie – Les marchés à bestiaux sont fermés depuis quelques jours à Bouira pour ne rouvrir qu’à la fin de la campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse qui est en cours à travers les différentes régions de la wilaya, a indiqué mardi le wali Mustapha Limani.

« Les marchés à bestiaux sont fermés jusqu’à la fin de la vaccination du cheptel bovin afin d’éviter la propagation du virus de la fièvre aphteuse. »

Selon les services vétérinaires de la wilaya, 23 cas de cette maladie ont été enregistrés depuis début juillet à ce jour, notamment à Ain Bessam (Ouest de Bouira), Aghbalou et M’Chedallah (Est).

L’opération de fermeture s’inscrit dans le cadre d’une série de mesures prises auparavant par le chef de l’exécutif qui avait demandé aux responsables des services agricoles de mobiliser les différentes parties afin de faire face à cette épidémie qui menace le cheptel bovin de la wilaya. “Nous avons 90 000 doses de vaccin contre la fièvre aphteuse et nous avons demandé à toutes les communes d’œuvrer pour la vaccination de leur cheptel afin de lutter contre le virus”, a indiqué à l’APS le directeur des services agricoles, Gaânoun Djoudi.

Dans ce cadre, le même responsable a rappelé aussi que ses services avaient interdit tout mouvement de cheptel durant cette période afin d’éviter la propagation de la maladie. Pour sa part, la Caisse nationale de mutualité agricole (CRMA) de Bouira a lancé depuis quelques jours une campagne de sensibilisation sur les dangers de la fièvre aphteuse, mettant l’accent sur les moyens de prévenir les dégâts que cause la maladie et se prémunir contre la contagion.

Outre les agents de la CRMA, des vétérinaires ainsi que des éleveurs de bovins prennent part à cette campagne qui se poursuit toujours à travers quelques régions rurales de la wilaya de Bouira, a souligné le directeur de la CRMA, Mohammed Bechour. La fièvre aphteuse est une maladie virale éruptive épidémique et contagieuse reconnaissable à plusieurs symptômes, entre autres, l’excès de salivation chez l’animal. La maladie atteint généralement trois parties du corps de l’animal qui sont la gueule, les pieds et les mamelles, pour le cas des vaches. La maladie se manifeste sous forme d’aphtes au niveau des parties touchées, ont expliqué les vétérinaires de la CRMA au cours de cette campagne.

APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!