Monde

Fifa: Blatter et Platini suspendus au verdict de la commission d'éthique

Stop ou encore pour Blatter à la tête du football mondial ? Le Suisse pourrait être poussé vers la sortie par la commission d’éthique de la Fifa cette semaine, et celle-ci pourrait faire une autre victime avec Platini, ébranlé par un versement suspect de 2 millions de francs suisses reçu du Valaisan.

Officiellement, la commission n’a pas confirmé avoir été saisie: « La commission d’éthique a un calendrier établi, mais il n’est pas public », a répété Andreas Bantel, son porte-parole, dimanche soir à l’AFP, refusant « de confirmer ou d’infirmer » les informations concordantes de nombreux médias en Europe. Le règlement de la commission d’éthique est clair: l’article 36 lui interdit de dire si une enquête est ouverte, et de donner les identités des personnes visées.

Mais M. Bantel d’expliquer à l’AFP que « si il y a un soupçon initial, la chambre d’investigation de la commission lance une procédure formelle », et que « ces règles s’appliquent à toutes personnes du monde du football, quels que soient leurs noms ou leurs fonctions ».

Ce « soupçon » pourrait-il être basé sur ce « paiement déloyal » de Sepp Blatter à Michel Platini épinglé vendredi par le ministère public suisse, un versement exécuté en février 2011, « prétendûment pour des travaux effectués entre janvier 1999 et juin 2002 »? Sans doute.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close