CultureAlgérie

Film « Ben M’hidi » : le ministre Mihoubi réagit et accuse Bachir Derrais

Algérie – La polémique autour de l’interdiction de projection du film sur le parcours du symbole de la Révolution algérienne Larbi Ben M’hidi ne cesse d’enfler.

Dans une série de tweets publiée dans la nuit de mardi à mercredi, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a réagi aux déclarations du Réalisateur/producteur de ce film, Bachir Derrais.

« Je n’ai jamais débatu du contenu du film avec le réalisateur producteur, ayant conscience de l’existence d’une commission de visionnage spécialisée, qui fera des remarques et jugera de sa conformité avec le texte initial », écrit le ministre, qui affirme avoir rencontré à plusieurs reprises Bachir Derrais, avec le ministre des Moudjahidine. Cependant, ces rencontres étaient axées sur l’état d’avancement du film.

Dans un autre tweet, Azzedine Mihoubi tire à boulets rouges sur le réalisateur producteur Bachir Derrais. « Le tournage de plusieurs films avait été entamé après ‘Ben M’hidi’ et ils ont été achevés et présentés », écrit le ministre citant notamment les films « Ibn Badis » et « Augustine ». Azzedine Mihoubi relève cependant que le film « Ben M’hidi » a fait l’objet d’un plus important suivi en raison du financement et de la non régularisation des droits d’opérateurs.

Selon lui, cette situation est dû au fait que le réalisateur producteur (Bachir Derrais) était éparpillé entre la gestion du film et la gestion de la production.

Le ministre de la Culture conclut en affirmant ne pas vouloir « polémiquer » avec quiconque, parce que ce qui concerne le public, c’est le film. « La commission de visionnage […] a émis des réserves, comme cela s’est passé avec d’autres films », justifie-t-il.

Lire aussi : Vidéo- L’interdiction du Film « Ben M’hidi » est sans fondement , déclare Drifa Ben M’hidi

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close