Monde

Financements occultes: Chirac déposera plainte en diffamation

  •    "A la suite des propos tenus ce jour par M. Robert Bourgi, le Président Jacques Chirac m’a demandé de déposer plainte pour diffamation", a déclaré Me Jean Veil à l’AFP.
  •  
  •    Dans le Journal du Dimanche, l’avocat d’origine libanaise Robert Bourgi, 66 ans, décrit avec luxe de détails des remises de fonds de la part de responsables politiques africains – "plusieurs dizaines de millions de Francs", "incalculable !", dit-il – qu’il aurait opérées auprès de l’ex-président Chirac et de l’ex-Premier ministre français Dominique de Villepin entre 1997 et 2005.
  •  
  •    "Il est pour le moins suspect et pour tout dire scandaleux que M. Bourgi ait attendu que le Président Chirac ne soit plus en mesure de se défendre pour soulager son âme délicate du poids écrasant qui, semble-t-il, pesait sur sa conscience depuis tant d’années", a commenté Me Veil.
  •  
  •    Les accusations de M. Bourgi interviennent alors que le procès des emplois présumés fictifs de la ville de Paris a débuté le 5 septembre, en l’absence de l’ancien président, ex maire de la capitale française, dispensé d’assister aux audiences en raison de son état de santé.
  •  
  •    Elles surviennent en outre quelques jours avant l’arrêt de la cour d’appel de Paris dans l’affaire Clearstream, un scandale politique où Dominique de Villepin est accusé d’avoir diffamé le président français Nicolas Sarkozy.
  •    
  • Ennaharonline
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!