Economie

FMI: Christine Lagarde convoquée par la justice française fin mai

     Christine Lagarde, qui est convoquée fin  mai par la justice française, pourrait voir sa position à la tête du FMI  fragilisée par une mise en examen pour son rôle dans un arbitrage litigieux  ayant permis à l’homme d’affaires Bernard Tapie d’empocher plus de 400 millions  d’euros.    Ministre de l’Economie de 2007 à 2011 sous la présidence de Nicolas  Sarkozy, Mme Lagarde est la cible d’une enquête pour "complicité de faux et de  détournement de fonds publics", visant son choix de recourir à cette époque à  un arbitrage privé pour solder un vieux contentieux entre l’ex-banque publique  Crédit lyonnais et Bernard Tapie sur le rachat d’Adidas.    La directrice générale du Fonds monétaire international, qui avait succédé  à Dominique Strauss-Kahn à l’été 2011 à la suite de sa démission après  l’affaire du Sofitel de New-York, sera auditionnée par la commission  d’instruction de la Cour de justice de la République (CJR), une juridiction  composée de magistrats et parlementaires et seule habilitée à juger les  ministres pour des infractions commises pendant leurs fonctions.    Son avocat Me Yves Repiquet a confirmé qu’elle serait entendue "à la fin du  mois de mai". Selon le site d’information Médiapart, l’audition devrait avoir  lieu le 23 mai.    "Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Cela ne change rien à ma  détermination, à ma concentration et à mon enthousiasme" , a réagi Mme Lagarde,  ajoutant qu’elle avait "hâte" de répondre à la convocation de la justice.    Fin mars, le FMI avait indiqué continuer d’apporter sa "confiance" à Mme  Lagarde, première femme à occuper le poste.    En 2007 la ministre de l’Economie Christine Lagarde avait choisi de  recourir à un tribunal arbitral, juridiction privée, qui avait condamné en  juillet 2008 le Consortium de réalisation (CDR), structure publique gérant le  passif de la banque Crédit lyonnais après sa quasi-faillite des années 90, à  verser à M. Tapie 285 millions d’euros d’indemnités (400 millions avec les  intérêts). 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!