Economie

Le FMI plus optimiste sur la croissance de l’économie algérienne

Le fond monétaire international (FMI) revoie sa copie. Dans un rapport concernant les prévisions de croissance pour la région Afrique du Nord, Moyen-Orient et Asie, le FMI prévoit que la reprise économique en Algérie intervient « plus rapidement que prévu ».

Selon l’institution de Bretton Woods, cette reprise se fera grâce « essentiellement à l’augmentation des dépenses d’investissement ». La prévision confirme en effet les prédictions du Premier ministre. Ahmed Ouyahia avait en effet indiqué lors d’une conférence de presse tenue en mars dernier, que la situation économique du pays sera « meilleure » en 2018 par rapport à l’année en cours.

«En Algérie et en Iraq, l’affaiblissement de la croissance du PIB pétrolier entraînée par l’accord OPEP (ainsi qu’une demande européenne de gaz produit en Algérie inférieure aux prévisions) a été plus que contrebalancé par le redressement de l’activité non pétrolière », indique le rapport publié mercredi.

« Dans l’ensemble, les pays exportateurs de pétrole de la région MOANAP devraient poursuivre leur rééquilibrage budgétaire, bien qu’à un rythme moins soutenu. Toutefois, le fort accroissement des dépenses devrait creuser des déficits budgétaires beaucoup plus lourds en Algérie, où le rééquilibrage devrait reprendre en 2019 », précise le document.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close