Société

Fonction publique: Du nouveau concernant le droit au congé exceptionnel de 3 jours

Le Directeur général de la Fonction publique s’est expliqué, dans une lettre datant du 19 octobre dernier, sur les modalités d’application de l’article 212, relatif au droit du  fonctionnaire à bénéficier d’un congé exceptionnel rémunéré de trois (3) jours.
La réponse du DG de la Fonction publique vient suite à une lettre du Secrétaire général du Conseil d’Etat, qui a demandé, en date du 10 octobre, des précisions sur les modalités d’application de cet article.
Les fonctionnaires peuvent ainsi, explique le DG de la Fonction publique, bénéficier d’un congé exceptionnel de 3 jours en cas de « naissance d’un enfant du fonctionnaire, circoncision, mariage d’un proche, décès du conjoint du fonctionnaire ou de l’un de ses proches ».
Il est précisé que l’absence du fonctionnaire prendra effet à compter du jour de l’événement concernant les mariages, puisque ces derniers sont préalablement programmés, tandis que pour les naissances et décès la durée de l’absence prendra effet à partir du lendemain de l’événement.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close