EconomieAlgérie

Forage de pétrole en Algérie: Pertamina aspire à un partenariat avec Sonatrach

Algérie- La société nationale indonésienne des énergies « Pertamina » aspire à signer des conventions avec le groupe Sonatrach en matière de forage du pétrole surtout en eaux territoriales algériennes, a-t-on appris mardi à Oran du responsable des relations publiques de cette société, Mehdi Makri.

En marge de la 9e édition de l’exposition internationale sur l’industrie pétrolière et gazière en Afrique du nord (NAPEC 2019), le même responsable a souligné que la société Pertamina, qui entretient de bonnes relations avec Sonatrach, compte signer des conventions de partenariat en matière de forage du pétrole surtout en eaux territoriales algériennes.

Il a indiqué que cette société implantée en Algérie depuis 2014 active suivant la règle 51/49 au niveau du gisement de « Menzel Ledjmet » d’Ouargla, signalant que sa production a augmenté de 14.000 barils/jour de pétrole en 2014 à 18.000 b/j en 2018 dans la perspective de dépasser 19.000 barils/j en 2019.

Des discussions sont en cours avec Sonatrach pour élargir l’activité de la société indonésienne avec signature de conventions de forage du pétrole au grand Sud, a-t-il ajouté.

La société indonésienne Pertamina propose, lors de sa participation à la 9e édition de l’exposition internationale sur l’industrie pétrolière et gazière en Afrique du nord (NAPEC 2019), d’autres services surtout en matière de forage, transport aérien des travailleurs du sud (transport entre la base vie et les champs).

La 9e édition de NAPEC de quatre jours enregistre la participation de 570 exposants d’Algérie et de 40 pays représentant tous les secteurs ayant un lien direct ou indirect avec l’industrie pétrolière et gazière.

Source: APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close