En directAlgérie

Le fournisseur de Kamel « El-Bouchi » inonde toujours le marché algérien

Algérie – Six mois après le scandale de saisie de 701 kg de cocaïne au port d’Oran, retrouvés à l’intérieur d’un conteneur de viande en provenance du Brésil pour le compte de Kamel Chikhi, alias « El-Bouchi », des importateurs de viande algériens continuent de s’alimenter auprès de la même société, Minerva Foods.

C’est le quotidien Ennahar qui le révèle dans son édition de ce mercredi. Les avocats de défense du principal accusé dans l’affaire de saisie des 701 kg de cocaïne auraient interpellé le juge d’instruction de la 9e Chambre du pôle pénal spécialisé. Des importateurs basés à Oran, Skikda et Annaba ont importé, durant les mois d’octobre et novembre, des tonnes de viandes fraîches désossées ou congelées auprès du même fournisseur, alors que l’affaire est toujours en instruction.

A la mi-novembre, une importante quantité de viande a été importée auprès de la société brésilienne pour un montant de 100 000 dollars et sortie depuis le port d’Oran. Le plus intriguant, c’est la même société de transport maritime qui a été chargée d’acheminer la marchandise vers le port d’Oran, précise le quotidien Ennahar.

Le 2 octobre dernier, 25 tonnes de viande bovine, fraîche et congelée, ont été importées auprès de la même société et réceptionnées au port de Skikda.

Selon le quotidien Ennahar, la société brésilienne Minerva Foods est au centre des commissions rogatoires envoyées par la justice algérienne vers le Brésil. Cette société est ainsi concernée par l’affaire actuellement en instruction de tentative d’introduction de 701 kg.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close