Monde

France : Il battait et humiliait ses 7 enfants, un Algérien écope de 3 ans de prison !

Algérie – Il avait été arrêté et mis en détention, le 12 juillet 2019, après avoir fait l’objet d’un mandat d’arrêt.

Le procès du père de famille d’origine algérienne, âgé de 45 ans accusé de violence contre ses sept enfants s’est tenu lundi. Il a été condamné à une peine de trois ans de prison, dont un an avec sursis et mise à l’épreuve. Les juges ont aussi ordonné le retrait de son autorité parentale et le versement de 1000 euros de dommages et intérêt à chacun de ses sept enfants.

Lors de leur audience, les enfants ont raconté être victime d’agressions et d’humiliations. Outre les violences physiques, la procureure a insisté sur « le climat de menace de les tuer », rapporte le quotidien régional français La Voix du Nord, que la procureur a parlé d’enfants « qui ont eu peur des représailles, qui sont terrorisés », mais qui ont tout de même eu le courage d’en parler.

Ces enfants, dont la mère est morte en novembre 2018, ont vécu dans un climat de violence, entre février 2014 et février 2018, à Montigny-le-Bretonneux, commune située dans la région Île-de-France, précise la même source.

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. Bien entendu, pendant 4 ans, personne n’a rien observé, constaté, entendu, qui alerte sur la dituation dramatique de cette famille.
    Si des voisins savaient et n’ont rien fait ; si les enseignants ont eu des doutes et ont laissé passer ; si des camarades ont su et ont gardé le silence ; si les services sociaux en ont eu vent et n’ont pas cherché à savoir les conditions de vie …Tout le monde a une responsabilité qui devrait être signalée et « réparée » d’une façon pédagogique : qui alerte toutes les parties sur leur responsabilité morale ou pénale dans des situations de cette nature.

    En Algérie aussi. Il y aurait peut-être moins de sorcellerie et de crimes barbares.

    Faut-il encore que toutes les parties, les jeunes aussi, soient sensibilisées à ces risques, et que des instances dédiées soient connues de tous.

    Oui, c’est de la théorie. La médecine, l’astronomie, l’économie et les guerres commencent aussi par de la théorie : une idée, une info, un projet, une application. Puis des aménagements. Pourquoi pas pour une gestion intelligente des souffrances des personnes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close