Monde

France: des milliers de Kurdes défilent pour la libération d'Öcalan à Strasbourg

   Partis du quartier de la gare en fin de matinée, les manifestants, de tous âges, avaient rendez-vous dans l’après-midi pour un grand meeting politique en plein air organisé sur un terrain de la Meinau, au sud de la ville.

   Comme chaque année depuis la première marche des Kurdes à Strasbourg en 2000, de nombreux manifestants étaient venus de pays voisins comme l’Allemagne, la Suisse ou la Belgique. Et comme chaque année, certains étaient venus à pied de Berne, du Luxembourg et de Francfort (ouest de l’Allemagne).

   "On demande la libération de M. Öcalan, un statut politique pour le Kurdistan et le retrait du PKK (le Parti des travailleurs du Kurdistan) de la liste des organisations terroristes de l’Union européenne", a déclaré à l’AFP Hélène Erin, porte-parole des organisateurs de la manifestation.

   Vendredi, une pétition géante pour la libération de M. Öcalan, ayant récolté "plus de 10 millions de signatures" à travers le monde en deux ans, selon Mme Erin, a été officiellement remise à des représentants du Conseil de l’Europe à Strasbourg.

   Le défilé avait également pour but d’afficher la solidarité des Kurdes d’Europe avec les Kurdes qui se battent contre l’Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak, a-t-elle souligné.

   "Depuis la résistance de Kobané et dans le Sinjar, le regard sur les Kurdes a changé", a-t-elle estimé. "Autrefois quand je demandais des rendez-vous avec des personnalités politiques c’était très difficile. Or maintenant ce sont les politiques qui demandent à nous recevoir".

 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!