Monde

France: Des milliers de personnes bloquées par la neige dans les Alpes

Voici encore quelques jours, la faiblesse des précipitations et des températures particulièrement douces faisaient craindre une pénurie de poudreuse sur le massif étendu entre l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, la France et qui attire des touristes du monde. A la joie des stations de ski et des vacanciers, d’abondantes chutes de neige se sont produites samedi.

Mais dans les Alpes françaises, la neige, couplée à un épisode de pluies verglaçantes, a paralysé le réseau routier et des milliers de personnes ont passé la nuit de samedi à dimanche dans des centres d’hébergement d’urgence tandis que de nombreux automobilistes ont dû passer la nuit dans leur voiture.

Un porte-parole de la préfecture de Savoie a indiqué que 15.000 personnes avaient passé  la nuit dans des centres d’hébergement d’urgence. 

Au total, 83 centres d’hébergement ont été ouverts en Savoie, dans les Hautes-Alpes et en Haute-Savoie, a précisé dimanche sur la radio Europe 1 le ministre des Transports, Alain Vidalies.

"Nous n’avons pas d’estimation du nombre de personnes qui ont passé la nuit dans leur voiture", a également indiqué à l’AFP un porte-parole de la préfecture de Savoie, où samedi soir 15.000 véhicules étaient bloquées en raison des mauvaises conditions météorologiques.

Un cas de détresse a été signalé en Savoie concernant un jeune homme en hypothermie dans son véhicule, a indiqué le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve dans un communiqué. Ce passager a été pris en charge par les secours.

Dimanche matin à Albertville, dans l’un de ces centres où l’ambiance était bon enfant, les premiers vacanciers ont repris la route des stations dès 04H00 GMT.  

Les yeux gonflés par la fatigue, une famille parisienne a raconté à l’AFP avoir mis 18 heures pour relier la capitale à Albertville dont 7 heures pour parcourir les 50 km séparant Chambéry à l’ex-ville hôte des jeux Olympiques d’hiver 1992.

"Enfin les vacances", s’est réjouie cette famille avant de reprendre la route. 

En début de matinée dimanche, le centre national d’informations routières signalait toutefois toujours des perturbations et ralentissements dans les Alpes.

AFP 

   

    

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!