SécuritéMonde

France : évacuation des deux derniers grands campements de migrants à Paris

Les deux derniers grands campements insalubres de migrants à Paris ont été évacués par la police, lundi, au Canal Saint-Martin et à la Chapelle. Selon la préfecture, une quinzaine de bus ont été mobilisés et 1 200 places d’hébergement réservées.

« Je monte ou pas dans les bus ? » « Si je monte dans les bus, je vais être expulsé ? » De nombreuses questions fusent, de la part des migrants, hommes et femmes, qui sont évacués du camp de fortune du canal Saint-Martin. Il s’agit d’un des deux derniers grands campements parisiens évacués en ce lundi 4 juin par les forces de l’ordre, le second étant situé à porte de la Chapelle.

« Pour l’instant, tout se déroule dans le calme. La plupart des migrants avaient déjà préparé leurs valises, quand nous sommes arrivés à 6 h du matin », rapporte Charlotte Boitiaux, journaliste France 24 à InfoMigrants.

« On note ici une énorme anxiété. La plupart des personnes ici sont des « dublinés » : leur demande d’asile dépend d’un autre pays européen. La panique est tangible, les questions sont également nombreuses ».

L’association France Terre d’Asile est très sollicitée par des personnes qui hésitent sur la démarche à suivre. Originaires essentiellement d’Afghanistan, les migrants du canal Saint-Martin étaient installés sous des tentes depuis plusieurs mois, non loin de la place Stalingrad qui avait vu des campements sauvages se reconstituer à plusieurs reprises en 2017.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close