Algérie

France : une jeune élue d’origine algérienne séquestrée pour un mariage forcé

D’origine Algérienne , Mounia Haddad ,âgée de 29 ans, conseillère départementale de La République en Marche en Indre-et-Loire  à Tour a été séquestré par sa famille qui refusait son mariage et souhaitait lui imposer un époux en Algérie, ont indiqué plusieurs titres français.

La famille de Mounia Haddad n’a pas l’intention de lui laisser épouser l’homme qu’elle aime, un homme, selon la même source, musulman d’origine algérienne ayant le même age qu’elle.Elle veut même lui en imposer un autre.

Le forfait de quatre hommes, démasqués après que la disparition de la jeune femme de 29 ans a été signalée par son petit-ami, depuis les Alpes-Maritimes où se trouvait le couple. Le père de la victime, deux oncles ainsi que son frère ont été interpellés par la police.

Ils comparaîtront le 2 août devant le tribunal correctionnel de Tours pour « menaces de mort écrites » pour l’un, et « enlèvement et séquestration de moins de sept jours ».

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close